par | Mai 24, 2017 | Blog | 0 commentaires

L’explosion du crowdfunding en Suisse

Nous avons pris des nouvelles de nos voisins suisse cette semaine et ce que l’on apprend c’est que le Crowdfunding s’est porté à merveille en 2016 et que les prédictions pour 2017 sont encore plus prometteuses.

Entre 2015 et 2016, on constate une hausse de l’argent collectée via les plateformes de 362%

Si l’on veut des chiffres, on est passé de 26 millions d’euros collectés en 2015  à 117 millions en 2016. Des chiffres qui pourrait atteindre jusqu’à 350 millions pour 2017 selon les prévisions de l’Institut des services financiers de Zoug (IFZ)

Cette comparaison permet de mieux percevoir cette évolution, voici maintenant quelques explications à ces 362% de croissance entre 2015 et 2016.

La première, et c’est la plus évidente, c’est le retard qu’avait la Suisse sur ce type de financements.
Cette croissance exponentielle, c’est celle qu’on connut tous les pays qui ont vu fleurir des plateformes de crowdfunding.
La deuxième explication, et qui accompagne la première, c’est justement le nombre de plateformes qui ont ouvert en Suisse en 2015. Le nombre de plateformes actives et la diversité des offres, a permis au marché suisse de rattraper les pays les plus en avance. On compte désormais plus de 50 plateformes actives en Suisse en avril 2017.

Autre facteur, l’offre était très limitée avant, on recensait 1342 campagnes en 2015 contre plus de 3000 en 2016, on constate donc une évolution de 131% du nombre de campagnes.

C’est aussi la structure du marché qui a changé.

Si l’on regarde les chiffres de plus près on se rend compte que c’est le crowdlending (prêts, par exemple à des petites entreprises) et le crowdinvesting (investissements, dans l’immobilier notamment) qui ont été les plus actifs, avec l’émergence de nouvelles plateformes.
On considère que c’est l’évolution du marché vers ce type de financement, avec des volumes de plus en plus conséquent qui a considérablement fait augmenter le volume total collecté via le crowdfunding en Suisse.

Rédigé par Romain Cestari

Facebook

Facebook Pagelike Widget
Share This