OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le 5 Novembre 2014 à la Villa Méditerranée dans le cadre de la Semaine Économique en Méditerranée

Le Crowdfunding, poteur de nouveaux rapport humains et financiers ?

·         Le « crowdfunding », littéralement « financement par la foule », ou plus communément « financement participatif » connaît un engouement sans précédent.

·         Dessine-t-il le nouveau modèle économique de demain ?

·         Sera-t-il le moteur d’ une révolution financière ?

Le crowdfunding à l’heure des premieres rencontres

Pour comprendre les mécanismes du crowdfunding, son formidable potentiel pour lever des fonds en faisant appel au grand public, mais également pour en cerner ses limites, universitaires, banquiers, associations, économistes,crowdfundeurs et autres jeunes ou moins jeunes porteurs de projets se sont donnés rendez-vous à la Villa Méditerranée, le 5 novembre 2014, à l’occasion des 1ères Rencontres du crowdfunding en Méditerranée.

Le crowdfunding est un phénomène en passe de gagner tous les continents. Avec des taux de croissance exponentiels, le crowdfunding est en pleine évolution, non seulement d’ un point de vue quantitatif, mais aussi qualitatif.

Les législations se mettent en place, les plateformes spécialisées se multiplient, et les formules de financement se diversifient.

Pourtant, en apparence, rien de très nouveau dans le principe du crowdfunding ; nombre de grands projets ont déjà été financés par souscription populaire – la statue de la liberté pour ne citer qu’ un exemple.

Bernard Morel, vice-président de la région PACA, ferait même remonter les origines du crowdfunding à Saint Thomas d’Aquin… Mais il souligne surtout la nécessité de trouver d’autres formes d’ économie : « Nous vivons dans un monde sous l’ emprise des établissements financiers qui n’ investissent pas au bon endroit, ni pour les bonnes raisons. Rechercher de nouvelles formes de financement constitue une nécessité absolue. En cette période de conflits, l’appel à l’ épargne populaire me paraît essentiel. Internet permet de réconcilier le global et local ».

Dans la pratique le financement participatif se développe sous différentes formes. On le classe en quatre catégories :

  • Don
  • Don avec contrepartie
  • Prêt (avec ou sans intérêt),
  • Investissement en capital.

Le don, qu’ il soit avec ou sans contrepartie, représente plus de 50% des parts de marché du
crowdfunding. Les plateformes les plus connues sont généralement celles qui pratiquent le don avec contrepartie ; c’ est souvent pour la diversité et l’originalité des projets qu’ elles présentent, voire parfois même leur extravagance, que les médias se sont emparés du crowdfunding.

Le prêt quand à lui collecte le plus de fonds en crowdfunding. C’ est un mode de financement participatif qui s’adresse avant tout aux entreprises, pour développer des projets .d’ envergure.

L’ investissement, ou equity crowdfunding, même s’ il reste un mode de financement participatif minoritaire, lève en moyenne 190 000 euros par projet, bien loin des 1400 euros par projet du crowdfunding en dons.

Adresse

vm

Centre international pour le dialogue et les échanges en Méditerranée

Villa Méditerranée, Esplanade du J4, 13002 Marseille

semaine_ecomed_20154Logo 2ème RENCONTRES(1)

Abdallah Absi
Abdallah AbsiZOOMAL
Le petit prince libanais du crowdfunding : A tout juste 22 ans, Abdallah Absi est déja un serial entrepreneur. Il est le fondateur et dirigeant de Zoomal, la principale plateforme de crowdfunding libanaise – une plateforme dont les activités s’étendent bien au dela des frontieres du Liban avec des projets qui se développeent dans tout le moyen orient jusqu’au Maghreb. De son coté, le petit prince du crowdfunding se présente comme « admirateur fanatique de la créativité arabe »
Arnaud Poissonier
Arnaud PoissonierBabyloan
Le financeur Solidaire « Je crois que l’on est en train de passe de l’èere de la BCE la Banque Centrale Européene, à celle de la BCU, Banque Citoyenne Universelle » Aprés un début de carriere dans les millieux bancaires classiques, Arnaud Poissonier se tourne vers l’action solidaire internationale auprés de l’ONG ACTED, il y développe des activités de microcrédit avant de fonder, en 2008, le premier site internet européen de microcrédit solidaire, Babyloan.org
Henry Marty-Gauquié
Henry Marty-GauquiéBanque Européenne d'Investissement
« Les diasporas intégrées ne veulent pas etre sollicitées en fonction de leurs origines, mais en tant qu’investisseurs. » Henry Marty-Gauquié est directeur des liaisons avec les organisations internationales, représentant du Groupe Banque européenne d’Investissement à Paris.
André Jauney
André JauneyFinancement Participatif France
« les gens on envie d’être acteur et le plateformes permettent de faire ce qui était impossible auparavant. Tous les ingrédients sont réunis pour que cette révolution technologique impacte l’ensemble de l’économie » Andrey Jauney est docteur en Science de Gestion, Administrateur territorial. Fondateur de France Angels et vice Président de Financement Participatif France, il est coprésident, avec Thameur Hemdane, de Financement Participatif en Méditerranée
Camille Mollard
Camille MollardMy Major Company
« Il faut communiquer pour inciter les contributeurs à participer au financement et entretenir ensuite le lien crée pour qu’ils deviennent eux-mêmes ambassadeurs du projet. » Camille Mollard est responsable Crowdfunding chez MyMajorCompany
Bernard Morel
Bernard MorelRegion PACA
« L’innovation sociale est aussi, voire parfois plus importante, que l’innovation technologique. Le financement participatif en est un trés bel exemple » Vice président du Conseil Régional PACA délégué à l’emploi, au développement économique, à l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation, Président d’Euroméditerranée
Christian Apothéloz
Christian ApothélozFinances & Conseil Méditerranée
« Le crowdfunding ne vient pas se substituer à un marché existant pour prendre des parts aux banquiers qui auraient laissé le champ libre…On est bien sur un phénomène nouveau ! » Christian Apothéloz est délégué général de Finances & Conseil en Méditerranée.
Pierre Champsavoir
Pierre ChampsavoirSamal & CO
« 90% du crowdfunding au Maroc sont sur des projets solidaires, culturels et humanitaires (…) Il y a un deuxième souffle à apporter de façon à ce qu’on soit non plus dans la main tendue, mais dans une espèce de dynamique collective avec le crowdfunding. » Expert en gestion des risques, Pierre Champsavoir est confondateur, avec Arnaud Pinier, de Smala & Co, premier portail de crowdfunding dédié au Maroc.
Jean Louis Guigou
Jean Louis GuigouIPEMed
« Victor Hugo en parlant de l’émergence de la démocratie, disait qu’on arrête des armés, mais qu’on arrête pas le mouvement des idées. Tout comme les circuits courts, le crowdfunding va tout à fait dans le sens de l’histoire » Haut fonctionnaire, spécialiste de l’aménagement du territoire, Jean Louis Guigou est le fondateur et le délégué général de l’IPEMed, l’institut de prospective économique du monde méditerranéen.
Samiha Khelifa Bedhioufi
Samiha Khelifa Bedhioufi Defismed
« Le crowdfunding est adapté à de nouvelles formes de développement territorial de proximité, hors des circuits économiques traditionnels et des grands projets, afin de favoriser le sentiment d’appartenance et de solidarité des populations locales » Samiha Khelifa Bedhioufi est vice présidente de Defismed et experte en développement durable, Ecotourisme et Paysage
Thameur Hemdane
Thameur HemdaneFinance Participatif en Méditerranée
« 99% des fonds collectés se font principalement dans les pays développés, Amérique du nord et Europe. Cela montre que le reste du monde, les pays en développement, ont une marge de progression très importante. » Passionné des innovations financières et professionnel du conseil en stratégie et en management dans les services financiers, Coprésident de Finance Participatif en Méditerranée et Fondateur d’ADIASPIL.
Christian Rey
Christian ReyMarseille Innovation
Directeur de Marseille Innovation « Le crowdfunding va bien au dela d’une simple question de financement, car c’est à la notion de crowd – la foule – qu’il faut accorder toute son importance. Grace à l’outil internet, cette foule est immense et ses capacités créatrices démultipliées. (..) Il constitue à n’en pas douter une opportunité à saisir et un moyen pour les jeunes entrepreneurs de la rive sud de la Méditerranée, de reprendre la main sur leur propre destin »

AUTRES PARTENAIRES PRINCIPAUX

PARTENAIRES MÉDIAS

PARTENAIRES PLATEFORMES

PARTENAIRES ACADÉMIQUES

AUTRES PARTENAIRES

Organisateur